Semaine de prière Semaine en cours Thème de la semaine

Thème de la semaine pour l'Unité Chrétienne 2017

Parole de réconciliation : "l'amour du Christ nous presse"

Texte biblique de référence : 2 Corinthiens 5, 14-20

Luther
 
Le 31 octobre 1517, Martin Luther affichait sur la porte de l'église du château de Wittemberg ses 95 thèses sur les indulgences qui déclenchèrent le mouvement de la Réforme protestante.

En vue d’une commémoration commune des origines de la Réforme en 2017, les Églises d’Allemagne proposent comme fil conducteur de la Semaine de prière pour l’unité chrétienne l’œuvre de réconciliation du Christ, à partir d’un passage de la deuxième lettre de Paul aux Corinthiens. Elles mettent en valeur deux axes principaux : d’abord célébrer l’amour et la grâce de Dieu, la « justification de l’humanité par la grâce seule », soulignant l’élément principal sur lequel se fondent les Églises issues de la Réforme de Martin Luther. 

Les Eglises d'Allemagne nous invitent également à reconnaître la douleur causée par les profondes divisions que la Réforme a générées et qui ont affecté l'Église, à nommer ouvertement les fautes commises et en demander pardon, nous offrant ainsi une opportunité de progresser vers la réconciliation. Le passage biblique choisi souligne que la réconciliation est un don de Dieu pour l’ensemble de la Création. Ayant en nous « la parole de réconciliation » (v.19), le Christ Jésus lui-même, nous sommes à notre tour appelés à devenir « ambassadeurs de réconciliation » (cf. v. 20).    Wittenberg petit
chute mur Berlin    

Marquée par la chute du mur de Berlin en 1989, l’équipe allemande a choisi de représenter la division des chrétiens que nous confessons et la réconciliation à laquelle nous aspirons par la construction et le démantèlement d’un mur pendant la célébration œcuménique proposée. Nous aurons à cœur d’utiliser ce geste symbolique et les paroles qui l’accompagnent dans nos propres célébrations.

 

Changer à l’égard de l’autre, sortir d’un esprit de controverse, mettre en œuvre la parole de réconciliation entre nos Églises et communautés ecclésiales, passer du conflit à la communion, telles sont les invitations pressantes qui nous sont lancées particulièrement en cette année 2017 ! Il en va de la crédibilité du message de l’Évangile ! « L’amour du Christ nous presse » (cf. v. 14) !

 

 Comment le thème de la Semaine est-il élaboré ?

Deux ans avant la Semaine à préparer

La commission Foi et Constitution ou le Conseil Pontifical pour la Promotion de l’Unité des Chrétiens, alternativement, demande à un groupe œcuménique local à travers le monde de proposer un thème et de préparer une liste de textes bibliques et des méditations.

Seize mois avant la Semaine

Une commission internationale se réunit, composée de membres nommés par Foi et Constitution et le Conseil Pontifical pour la Promotion de l’Unité des Chrétiens. Unité Chrétienne y représente le monde francophone européen.

groupe préparation Wittenberg petit

Les documents que ce groupe local a fournis sont souvent marqués par leur contexte d’élaboration. Les membres de la commission internationale ont donc pour tâche de concevoir un document recevable par tous. Ils sont eux-mêmes issus d’horizons ecclésiaux, culturels et théologiques très divers. Des membres du groupe œcuménique local qui a préparé le thème et les textes sont présents et participent à ce travail de relecture.

Un an avant la Semaine

Après les dernières corrections et avec l’approbation des responsables de Foi et Constitution et du Conseil Pontifical pour la Promotion de l’Unité des Chrétiens, le thème et les textes mis au point par la commission internationale sont envoyés à différents centres œcuméniques à travers le monde pour traduction et adaptation aux contextes nationaux.

Six mois avant la Semaine

Comme d’autres centres œcuméniques dans le monde, Unité Chrétienne – qui a fait les choix et modifications nécessaires pour le monde francophone et préparé un visuel – peut commencer à diffuser le matériel auprès des paroisses et groupes œcuméniques locaux.